HOLOUBEK Karl

Né le 21 avril 1899 ; typographe ; militant social-démocrate ; membre du Comité centrai des socialistes révolutionnaires. Député.

Karl Holoubek apprit le métier de typographe. Employé à la centrale culturelle viennoise du Parti socialiste, Karl Holoubek se fit remarquer par son dévouement et lut désigné en 1927 pour suivre pendant six mois les cours de l’Université ouvrière, fondée l’année précédente. Dès février 1934 il chercha à renouer des contacts pour reconstituer clandestinement le parti dissous. Bien qu’il n’eût joué, jusqu’alors, qu’un rôle effacé, cet homme réservé et réfléchi devint immédiatement un des principaux dirigeants des socialistes révolutionnaires, membre avec Ackermann, Felleis, Kostroun et Rosa Jochmann du premier groupe central dit des cinq. Impressionné par le passage au communisme de nombreux jeunes socialistes, Holoubek se persuada qu’il fallait rompre avec les méthodes de l’ancien parti et avec ses chefs et instaurer de nouvelles règles d’action révolutionnaire. Il échappa par hasard à une première vague d’arrestations en février 1935 et se retira à Brno, mais l’inaction lui pesait et, dès le mois de mai, il revenait à Vienne pour reprendre la lutte directe ; reconnaissable à cause de sa haute taille et rendu imprudent par la chance qui l’avait favorisé uns première fois, il fut pris en décembre 1935 et resta en prison jusqu’en septembre 1937.
Après l’Anschluss, il hésita à partir pour l’étranger et fut arrêté par la Gestapo en juin 1938, probablement sur dénonciation d’un ancien camarade ; le tribunal de Berlin le condamna à deux ans et demi d’incarcération. Enrôlé dans la Wehrmacht, il fut fait prisonnier en France par les Américains en 1944.
Après la guerre, il reprit sa place dans le Parti à la tête de l’arr. de Rudolfsheim dont il était originaire et fut membre du « Bundesrat » (Conseil fédéral). Il siégea de 1953 à 1960 au « Nationalrat » (Conseil national).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197493, notice HOLOUBEK Karl, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 21 novembre 2018.

SOURCES : Témoignage de Joseph Buttinger. — Walter Wisshaupt, Wir kommem wieder !... (Nous reviendrons !,..) Vienne, 1967.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément