HINDELS Josef

Hindels naquit le 10 janvier 1916 à Vienne. A la fin de ses études primaires, il entra en apprentissage dans une entreprise commerciale et adhéra aux Jeunesses socialistes. Une première fois, en 1932, à l’âge de dix-sept ans, il fut arrêté pour avoir participé à une manifestation contre Dollfuss. Après février 1934, il fut arrêté à deux reprises et condamné à des peines de prison. Il échappa à une troisième arrestation en fuyant à l’étranger et il vécut comme émigré politique en Norvège. Après l’occupation de ce pays par les nazis, Hindels fit partie de l’organisation clandestine et travailla dans le Mouvement de la résistance norvégienne. Plus tard, il s’enfuit en Suède. Il y travailla pour la cause de l’Autriche en collaboration avec Bruno Kreisky et d’autres émigrés antifascistes. En 1946, il retourna dans son pays et devint secrétaire national du syndicat des employés du secteur privé.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197488, notice HINDELS Josef, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 21 novembre 2018.

ŒUVRES : Von der ersten Republik zum zweiten Weltkrieg (De la Première République à la Seconde Guerre mondiale), Malmœ, 1947, 67 p. — Warum sind wir Internationalisten ? Die Stellung der Sozialisten zur nationalen Frage (Pourquoi sommes- nous internationalistes ? La position des socialistes dans la question nationale), Vienne, Vorwärts-Verlag, 1949, 46 p. — Von der Urgesellschaft zum Sozialismus (De la société primitive au socialisme), Vienne, 1959, 203 p. — Franzl wird Sozialist. Junge Funktionäre diskutieren über Fragen des Sozialismus (François devient socialiste. Des jeunes militants discutent des problèmes du socialisme), Vienne, 1959,64 p. — Der Sozialismus kommt nicht von selbst (Le Socialisme ne vient pas spontanément), Vienne, 1959, 151 p. — Hitler war kein Zufall. Ein Beitrag zur Soziologie der Nazibarbarei (Hitler n’était pas un hasard. Une contribution à la sociologie de la barbarie nazie), Vienne, Europa-Verlag, 1962, 198 p. — Lebt Stalin in Peking ? Die ideologische Auseinan-dersetzung im Kommunismus (Staline vit-il à Pékin ? Controverse à l’intérieur du communisme), Vienne, Europa-Verlag, 1964, 192 p.
Après la guerre, Hindels a écrit des articles dans les revues suivantes : Die Zukunft (L’Avenir). — Arbeit und Wirtschaft (Travail et économie). — Der Privatangestellte (L’Employé).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément