HILLEGEIST Friedrich

Par Franz Vogel

Né le 21 février 1895 à Vienne. Dirigeant syndical ; président d’honneur de la Fédération des syndicats autrichiens depuis 1963.

Après les huit années de scolarité obligatoire, Friedrich Hillegeist fréquenta l’Académie de commerce d’Olmütz (Olomouc) en Moravie. Il entra ensuite comme employé commercial dans une grande firme de Vienne : Siemens-Schuckert. Pendant la première République d’Autriche il fut élu par le personnel au Comité d’entreprise et, en 1922, du fait de la compétence en matière de droit social et de droit du travail qu’il avait acquise, il fut nommé secrétaire de l’Union des Employés de l’Industrie.
En février 1934, lors de la dissolution de toutes les organisations social- démocrates et de l’épuration des syndicats, il fut licencié. Président du syndicat illégal des employés, il fut un des dirigeants des syndicats libres clandestins. Il fit partie, en juillet 1936, de la délégation syndicale au 7e congrès international syndical qui se tint à Londres. Fin 1937, il servit d’intermédiaire entre le syndicat unique officiel et les syndicats clandestins. Au cours des semaines critiques de février-mars 1938, il fut, auprès du chancelier Schuschnigg, le porte-parole du Comité ouvrier qui souhaitait créer un front commun de défense contre la menace du fascisme hitlérien.
Arrêté le 12 mars 1938, après l’occupation de l’Autriche par l’Allemagne national-socialiste, Hillegeist fut relâché en juillet, puis de nouveau arrêté le 1er septembre 1939 et envoyé au camp de concentration de Buchenwald, d’où il fut relâché en avril 1940. Après l’attentat contre Hitler en juillet 1944, il fut à nouveau arrêté et incarcéré jusqu’à la fin de la guerre.
Après l’avènement de la deuxième République autrichienne, Hillegeist fut élu en novembre 1945 au « Nationalrat » (Conseil national) où il exerça en 1961-1962 les fonctions de deuxième président. Il prit une part importante à la reconstitution des syndicats et du Parti socialiste autrichien. Il a été président du Bureau fédéral du syndicat des employés du secteur privé de 1945 à 1962. Hillegeist a été également président de l’Union centrale des organismes d’assurances sociales. Vice-président de la Fédération des syndicats autrichiens de 1959 à 1963, il en est depuis président d’honneur. De 1955 à 1961, il fut président de la Fédération internationale des employés du secteur privé.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197487, notice HILLEGEIST Friedrich par Franz Vogel, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 21 novembre 2018.

Par Franz Vogel

ŒUVRES : Aus zwei Welten. Ausgewählte Gedichte und Aphorismen (Des deux mondes. Poésies et aphorismes choisis), Vienne, 1934, 48 p.

SOURCES : F. Klenner, Geschichte der œsterreichischen Gewerkschaftsbewegung (Histoire du mouvement syndical autrichien), 2 vol.. Vienne, 1951-1953. — J. Buttinger, Le Précédent autrichien, Paris, 1956. — W. Wisshaupt, Wir kommen wieder !... (Nous reviendrons !...), Vienne, 1967.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément