HÄUSER Rudolf

Né le 19 mars 1909 à Vienne ; ingénieur ; vice-chancelier et ministre des Affaires sociales.

Dès 1926 alors qu’il était encore au lycée, Rudolf Häuser commença à militer dans le mouvement socialiste. Il fut président des lycéens socialistes et exerça des fonctions responsables dans les organisations des Jeunesses socialistes. Diplômé de l’ÉcoIe technique supérieure, il dirigea un foyer de la « Jeunesse au travail », de 1933 à 1937, puis il fut employé dans la grande entreprise de produits laitiers Miag. Après février 1934, il milita dans la clandestinité et assura le service de diffusion du syndicat libre des employés. Après l’Anschluss, il prit part au mouvement de résistance antinazi et fut déporté en décembre 1941 dans le camp de concentration de Dachau où il resta enfermé jusqu’à la fin de la guerre. Rentré en Autriche, il reprit son travail à la Miag et, de 1945 à 1959, fut président du comité d’entreprise. Il milita activement au syndicat des employés des entreprises privées dont il devint, en 1950, président adjoint, en 1960, président administratif et, enfin, président en 1962.
A partir de la même année, il siégea au Parlement (Nationalrat) et, en 1963, il fut élu vice-président de la Fédération des syndicats autrichiens (Œ.G.B.). Après la formation du gouvernement socialiste dirigé par Kreisky, il entra le 21 avril 1970 dans l’équipe ministérielle en tant que vice-chancelier et ministre des Affaires sociales.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197480, notice HÄUSER Rudolf, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 21 novembre 2018.

SOURCES : Service de presse de la présidence de la République.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément