HANNAK Jacques

Né le 12 mors 1892 à Vienne ; journaliste et écrivain socialiste.

Jusqu’en 1934, J. Hannak fut rédacteur en chef de la revue Arbeit und Wirtschaft (Travail et Économie). Dès février 1934, il participa à la lutte clandestine et fut le premier rédacteur du Bulletin d’information des socialistes révolutionnaires.
Après l’Anschluss, il fut interné dans les camps de concentration de Dachau et de Buchenwald. En 1939, il émigra en Belgique et ensuite en France où il fut interné. Il put, en 1941, s’embarquer pour les États-Unis où il eut une activité syndicale et participa à des émissions radiophoniques en langue allemande. Après son retour en Autriche, il fut, de 1946 à 1961, rédacteur à l’Arbeiter Zeitung (Journal des Travailleurs).
II se consacra au journalisme historique, particulièrement à l’histoire du mouvement ouvrier, et publia en 1952 une histoire populaire du Parti social-démocrate autrichien sous le titre : Dans la tempête d’un siècle. Ami personnel de Renner, il édita ses œuvres et fut son biographe.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197473, notice HANNAK Jacques, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 21 novembre 2018.

ŒUVRES : Vier Jahre Zweite Republik (Quatre ans de Deuxième République), Vienne, 1949. — Der Fürst, der sein Land verkaufte. Aus den Erinnerungen Ernst Rüdiger Starhembergs (Le Prince qui vendit son pays. Des Mémoires de E. R. Starhemberg), Vienne, Volksbuchhandlung, 1949. — Im Sturm eines Jahrhunderts (Dans la tempête d’un siècle), Vienne, 1952. — Vorposten der Freiheit, Œsterreich 1950-1953 (Avant-poste de la liberté, l’Autriche de 1950-1953), Vienne, 1954. —Der Fall Hans Weigel (Le cas H. Weigel), Vienne, 1959. — Der Pœlzer-Schani, Lebensbild eines Volksmannes (Pœlzer-Schani, portrait d’un homme du peuple), Vienne, Volksbuchhandlung, 1962. — Männer und Taten (Hommes et actes), Vienne, 1962. — Karl Renner und seine Zeit (K. Renner et son temps), Vienne, 1964, 720 p. — Johannes Schober, Mittelweg in die Katastrophe (J. Schober, La Voie du juste milieu qui conduisit à la catastrophe), Vienne, Europa-Verlag, 1966. — Vom Untertan zum Mitbürger. 100 Jahre Staatsgrundgesetze (Du sujet au citoyen. Pour le centenaire des lois fondamentales de l’État), dans : Zeit and Wissen (Temps et savoir), ŒGB-Verlag, Vienne, 1967.

SOURCES : Œsterreich-Lexikon en deux volumes, Œsterreichischer Bundesverlag, Wien, 1966. — Walter Wisshaupt, Wir kommen wieder !... (Nous reviendrons !...), Vienne, 1967.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément