HAAS Otto, Johann

Né le 6 janvier 1906 à Vienne ; exécuté le 30 août 1944 ; militant socialiste ; dirigeant d’une organisation de résistance antinazie.

Otto Haas naquit au sein d’une famille socialiste de vieille souche. Jusqu’à la dissolution du Parti social-démocrate, en 1934, sa mère, Léontine, restée veuve avec six enfants, fut conseillère municipale. Dès son plus jeune âge, Otto milita dans les Jeunesses socialistes. Il dut travailler pour continuer ses études, passa finalement son doctorat de philosophie et devint professeur de cours complémentaire dans le XXe arr. de Vienne.
Après l’interdiction du Parti social-démocrate, Otto Haas rejoignit avec sa mère les rangs des Socialistes révolutionnaires et participa à la lutte contre le fascisme de l’État corporatiste et contre le national-socialisme. Après l’Anschluss, il devint l’organisateur et le dirigeant d’un important centre de résistance qui avait des ramifications à Vienne, en Basse-Autriche, à Salzbourg, dans le Tyrol. La Gestapo finit par découvrir ces activités et Otto Haas fut arrêté en juillet 1942 et, peu après, sa mère et de nombreux résistants. Il fut condamné, le 15 décembre 1943, par le cinquième sénat de la Cour du Peuple, à la peine de mort pour haute trahison ; en même temps que lui cent-vingt-cinq antinazis hommes, femmes, jeunes gens et jeunes filles.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197464, notice HAAS Otto, Johann, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 21 novembre 2018.

SOURCE : Paul Schärf, Otto Haas, ein revolutionnärer Sozialist gegen das Dritte Reich, Vienne, Europa Verlag, 40 p.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément