ELSER Viktor

Né le 18 avril 1893 à Oberzeiring (St/rie) ; syndicaliste ; militant social- démocrate et ensuite communiste ; député.

D’une famille ouvrière de neuf enfants, Viktor Elser connut la misère et la pauvreté dans sa jeunesse. Très tôt il adhéra au mouvement ouvrier et devint délégué d’entreprise dans la brasserie où il travaillait alors. Mais il réussit également à parfaire son éducation et sa culture grâce aux cours de l’université populaire et des cercles d’éducation ouvrière. Pendant la Première Guerre mondiale, Elser fit son service sur le front italien où il contracta une grave maladie pulmonaire. En 1919, il devint secrétaire du syndicat des mineurs du gisement de charbon de Kœflach et, l’année suivante, secrétaire de la Fédération styrienne des mineurs. Devenu maire de la ville de Kœflach, il le demeura pendant de longues années. Député social-démocrate à l’Assemblée régionale de Styrie, Elser acquit la réputation de spécialiste des questions d’assurance sociale. Après l’Anschluss, et donc sous l’occupation hitlérienne, il milita dans les rangs du Parti communiste clandestin dont il devint membre du Comité central après la libération, en 1945. Il exerçait alors les fonctions de chef-adjoint (Landeshauptmann) du gouvernement de Styrie et, de 1945 à 1953, il fut un des quatre députés communistes au « Nationalrat » (Conseil national). Au Parlement, Elser se spécialisa dans les questions de législation sociale. Après 1953, il se retira de la vie politique.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197410, notice ELSER Viktor, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 31 octobre 2018.

SOURCE : Wahrheit (Graz). avril 1953.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément