CINGR Petr

Par Jiri Koralka

Né le 12 mai 1850 à Hudlice près Beroun en Bohême centrale ; mort le 4 novembre 1920 à Ostrava ; leader du mouvement syndical des mineurs ; un dès pionniers du mouvement ouvrier socialiste.

Dès sa jeunesse, Cingr travailla dans les mines du bassin de charbon en Bohême du Nord-Ouest, ou il assista aux débuts du mouvement socialiste. Il fut plusieurs fois emprisonné et finalement, pour subsister, il partit en 1885 travailler en Saxe, Au début des années quatre-vingt-dix, il retourna de nouveau en Bohême du Nord-Ouest où il se mit à rédiger le premier périodique syndical des mineurs Nazdar (Au succès) En 1892, il fut expulsé et alla travailler dans le bassin houillier d’Ostrava, en Moravie septentrionale. Il participa de façon décisive au grand essor du mouvement ouvrier de cette région. Élu à Ostrava en 1897, il fut un des premiers députés sociaux-démocrates qui entrèrent au Conseil d’Empire autrichien (Reichsraf).
A la suite des discussions sur la question de savoir si les organisations syndicales ouvrières devaient être basées sur le principe de la nationalité ou s’il fallait conserver une organisation centrale unie de tous les ouvriers d’Autriche, sans distinction de nationalité, Cingr devint leader de la minorité des « centralistes », qui demeurèrent dans une organisation unie. Il fut président du Parti social-démocrate tchèque centraliste et son député jusqu’en 1919. Après la formation de la République tchécoslovaque le différend ci-dessus évoqué devint sans objet, les deux organisations fusionnèrent. A partir de 1918, Cingr fut député à l’Assemblée nationale révolutionnaire de la République tchécoslovaque.
Avant la guerre, il représenta les mineurs tchèques et autrichiens aux congrès internationaux des mineurs et appartint notamment au Comité, élu au congrès de Londres en 1892, chargé de préparer la fondation de l’Union internationale des Mineurs.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197388, notice CINGR Petr par Jiri Koralka, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 29 octobre 2018.

Par Jiri Koralka

ŒUVRES : Cingr était, en premier lieu, un praticien, un homme d’action. En sa qualité de rédacteur, il publia dans la presse ouvrière toute une série d’articles, mais comme ses travaux n’avaient qu’une relative importance théorique, ils n’ont jamais été réunis en volume.

Version imprimable Signaler un complément