BAUER Otto, dit « Otto Bauer le Petit »

Né le 16 avril 1897 à Vienne. Nommé aussi le « petit Bauer ». Chef de la ligue des socialistes religieux, il s’était efforcé, pendant les combats de février 1934, de venir en aide aux victimes des combats et de favoriser l’évasion des miliciens du « Schutzbund » qui se cachaient une fois la défaite consommée. Plus tard, à la demande du « grand » Otto Bauer, il intervint vainement auprès du Père Bichlmaier, supérieur des Jésuites et homme de confiance du Vatican en Autriche : ce dernier refusa d’intervenir auprès du gouvernement pour obtenir une atténuation de la répression contre la social-démocratie. Bauer travailla ensuite pour le Comité central des socialistes révolutionnaires et écrivit sous le pseudonyme de Herbst dans leur Bulletin d’information, hebdomadaire destiné aux collaborateurs du mouvement clandestin. Arrêté le 27 novembre 1937, il bénéficia de l’amnistie du 15 janvier 1938. Ayant pu émigrer en France après 1’Anschluss, il fut interné par les autorités françaises, lors de l’offensive allemande de mai 1940. Il put cependant gagner les États-Unis où, à New York depuis 1944, il est directeur de la Library of Political Studies (Buttinger Library) qui rassemble 50 000 volumes sur l’histoire sociale et le mouvement ouvrier européen.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197361, notice BAUER Otto, dit « Otto Bauer le Petit », version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 24 octobre 2018.

SOURCE : J. Buttinger, Le Précédent autrichien, Paris, 1956.

Version imprimable Signaler un complément