JOLY Marc

Par Jean-Sébastien Chorin, Jean-Luc Marquer

Né le 20 janvier 1926 à Bourg-en-Bresse (Ain) ; exécuté sommairement le 18 juin 1944 à Roche (Isère) ; domestique agricole ; membre de la Résistance, assimilé FFI ; DIR

Marc JOLY
Marc JOLY
Source : Commune de Roche (Isère), numérisée par le Mémorial National de la prison de Montluc

Marc Joly était le fils d’Emile Joseph Joly, ajusteur-mécanicien et de Germaine Marthe Mien qui habitaient à Pont-d’Ain (Ain).

Il était domestique de culture et travaillait depuis septembre 1942 au service de Mme veuve Raffin dont la ferme se trouvait au hameau des Clermonts à Foissiat (Ain).

Marc Joly fut agent de liaison du groupe de résistants qui s’installa à proximité des Clermonts et qui faisait partie du secteur C7 de l’Armée Secrète de l’Ain.

Il fut arrêté à l’aube le 6 juin 1944 par des troupes allemandes venues de Mâcon (Saône-et-Loire) qui avaient encerclé le hameau des Clermonts. Les Allemands arrêtèrent également la fille de Mme Raffin, Ulysse.
Plus tard dans la matinée furent également arrêtés au bourg de Foissiat Albert Morel et Julien Gaillard.
Emmenés dans un premier temps à Mâcon, ils furent ensuite transférés à la prison de Montluc à Lyon (Rhône) le 7 ou le 8 juin 1944.
En juillet 1944, Ulysse Raffin fut déportée à Ravensbrück, puis Braunschweig et Hanovre. Elle revint en France le 25 mai 1945.

Le 18 juin 1944, Marc Joly et dix-neuf autres détenus, dont Albert Morel et Julien Gaillard, furent extraits de la prison de Montluc et sommairement exécutés par des soldats allemands au lieu-dit la Croix-Châtain à Roche (Isère).

Enterré sous le numéro 10, il fut identifié sur photographie par ses parents, le 11 janvier 1945.
Il fut inhumé en décembre 1948 dans le cimetière communal de Pont-d’Ain (Ain).

Il obtint la mention « Mort pour la France » le 5 mars 1946 et le titre d’interné résistant le 29 novembre 1960.

Son nom figure sur le monument commémoratif érigé sur le lieu des exécutions et sur le monument aux morts de Pont-d’Ain.

Voir Roche

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article195886, notice JOLY Marc par Jean-Sébastien Chorin, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 5 octobre 2017, dernière modification le 5 avril 2019.

Par Jean-Sébastien Chorin, Jean-Luc Marquer

Marc JOLY
Marc JOLY
Source : Commune de Roche (Isère), numérisée par le Mémorial National de la prison de Montluc

SOURCES : Arch. dép. Rhône, Mémorial de l’Oppression (3808W), 3335W22, 3335W17, 3335W21, 3460W4 — SHD, Vincennes GR16P310831 — AVCC, Caen, 21P259338 — Etat civil — Mémorial Genweb

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément