CHASTEL Antonin

Par Gilles Morin

Né le 5 avril 1886 à Château-Gaillard (Puy-de-Dôme), mort le 9 février 1952 à Thiers (Puy-de-Dôme) ; émouleur ; maire SFIO de Thiers (1935-1952).

Militant socialiste du Puy-de-Dôme, ancien combattant de la guerre de 1914-1918, Antonin Chastel, élu SFIO au conseil d’arrondissement - dont il fut par la suite président - en octobre 1931, entra au conseil municipal lors d’une élection partielle en décembre de la même année et conduisit l’opposition qui comptait dix élus. Candidat sans succès en octobre 1934 dans le canton de Thiers, il fut élu maire de cette ville en mai 1935, à la tête d’une liste SFIO, en battant la liste du sortant, le républicain socialiste Cotillon, en place depuis 1925. Révoqué le 7 novembre 1940 par le gouvernement de Vichy, il fut résistant, retrouva son fauteuil de maire comme président de la délégation spéciale le 25 août 1944 et fut réélu maire de Thiers en mai 1945 et à nouveau en 1947. Il garda sa place jusqu’à son décès en 1952.
Chastel fut encore élu conseiller général du canton en 1945 et réélu en 1949. Le Monde du 24 mars 1949 le décrivait comme ayant « une savoureuse personnalité et une solide popularité ».
Vice-président de la Fédération départementale des maires, et membre de la fédération des collectivités françaises, il fut candidat aux élections législatives de juin 1951, en deuxième position sur la liste SFIO conduite par Adrien Mabrut*, et obtint le plus grand nombre de voix de la liste socialiste. Il était en rivalité avec le député SFIO Fernand Dassaud*.
Chevalier de la Légion d’honneur depuis 1937, il fut fait officier en 1950.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article19581, notice CHASTEL Antonin par Gilles Morin, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 25 octobre 2008.

Par Gilles Morin

SOURCES : Arch. Nat., F/1a/3224 et 3228 ; F/1cII/123, 270, 272, 279, 314 ; F/1cIV/154. — Arch. OURS. — Le Populaire, 4 octobre 1934. — L’Auvergne socialiste, 18 mai 1935.

Version imprimable Signaler un complément