LAMARQUE Henri, Grégoire ou Jean Henri Grégoire [pseudo : Pierrot]

Par Bernard Pommaret, Dominique Tantin

Né le 16 juillet 1917 à Lons (Basses-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques), mort en action le 3 août 1944 à Saint-Sylvestre (Haute-Vienne) ; typographe ; secrétaire du syndicat du livre des Basses-Pyrénées ; résistant dans les Pyrénées-Atlantiques et en Haute-Vienne ; maquisard de l’Armée secrète (AS).

Marié et père de deux enfants, ce responsable syndical était domicilié 20, rue Corot à Pau (Basses-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques).
Il entra en résistance dès 1940 et collaborait au passage de résistants en Espagne. Recherché, il vint à Limoges début 1944, sans doute à l’instigation de René Olivier, puis suivit ce dernier dans le maquis de Grandmont (écrit aussi Grammont) dans les Monts d’Ambazac (Haute-Vienne).
Des éléments de la colonne Ottenbacher tentèrent de détruite ce maquis. Au cours des combats du 3 août 1944, cinq maquisards trouvèrent la mort dont Henri Lamarque.
Henri Lamarque obtint la mention Mort pour la France. Son nom est inscrit sur le monument commémoratif élevé carrefour de Fanay sur la commune de Saint-Sylvestre et sur le monument aux Morts de sa commune natale.
Voir Saint-Sylvestre (3 août 1944)

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article195199, notice LAMARQUE Henri, Grégoire ou Jean Henri Grégoire [pseudo : Pierrot] par Bernard Pommaret, Dominique Tantin, version mise en ligne le 6 septembre 2017, dernière modification le 7 septembre 2017.

Par Bernard Pommaret, Dominique Tantin

SOURCES : SHD GR 16 P 333018. — SHD-PAVCC Caen AC 21P 63524. — AM 4H142. — Mémoire des Hommes et MémorialGenWeb (Henri, Grégoire).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément