LOMBARD Ange

Par Pierre Baudrier

Communiste accusé de « propagande antinationale » en Algérie.

Électricien à Bône en 1941, 25 ans, Ange Lombard fut condamné à un mois de prison avec sursis et 16 francs d’amende pour propagande antinationale. C’est dans une rubrique de « Répression des menées communistes ». Le sursis lui fut accordé compte tenu de ses états de guerre.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article194492, notice LOMBARD Ange par Pierre Baudrier, version mise en ligne le 15 août 2017, dernière modification le 18 août 2017.

Par Pierre Baudrier

SOURCE : Journal des débats, 18 avril 1941, p. 2.

Version imprimable Signaler un complément