SOIVE Étienne

Âgé de 18 ans en 1869, ouvrier emballeur, chante la Marseillaise le 15 mai à 11 heures du soir, à l’époque des opérations électorales. Il est condamné à un mois de prison et 16 francs d’amende.

Autres manifestants de la mi-mai, auteur de troubles divers : Auguste Griveau, Pierre Poncet, Napoléon Granger, Léopold Lapeyrière (Lapeyrère), Émile Lecaillet, Hippolyte Mirmand, Charles Dewez, Léonard Foin, Pierre Gambier, François Barnel, Ferdinand Peutevey, Léon Silly, Numa Gayral, Louis Morel, Alfred Guénaire, Jules Ador, Georges Duhamel, Albéric Feuillette, Antoine Mathieu, Télèphe Toutain, Achille Bossu, Léonard Falcet, Stanislas Aubrée, Romain Coudert, Émile Avenel, Charles Bisson, Théodore Kaas, Martial Dupuy, Émile Watelet, Ravoire, Milton, Chaudioux, Floury,

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article194442, notice SOIVE Étienne, version mise en ligne le 12 août 2017, dernière modification le 12 août 2017.

SOURCE : Journal des débats, 6 et 11 juin 1869.

Version imprimable Signaler un complément