MEYER Pierre, Albert

Par Louis Botella

Né le 26 octobre 1924 à Heliopolis (Egypte) ; représentant de commerce ; syndicaliste Force ouvrière (FO) de Paris ; membre de la commission exécutive de la Confédération FO (1968-1980) ; résistant.

Fils de Gaston, commerçant, et de Louise Creange, Pierre Meyer fréquenta le lycée Jean-Baptiste Say puis le lycée Amédée Gasquet à Clermont-Ferrand. Représentant de commerce dans le secteur des textiles depuis 1950, il adhéra à FO en 1956.

Secrétaire depuis 1958, il devint le président en 1961 de la Chambre syndicale des VRP (voyageurs de commerce, représentants et placiers) de l’Ile-de-France, fonction qu’il assumait jusqu’en 1980.

Depuis 1963, il était le secrétaire général de la Fédération nationale FO des VRP - devenue par la suite Fédération nationale des VRP et cadres de la représentation commerciale et délégués médicaux. Il occupait ce poste jusqu’en novembre 1981. Il devint alors président d’honneur de sa fédération.

En 1968, il devint membre de la commission exécutive de la Confédération FO.

Il était, par ailleurs, membre du comité national des prix, de la commission du commerce extérieur de la France...

Il est/était titulaire des décorations suivantes : officier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur, officier dans l’Ordre national du Mérite, croix de guerre 1939-1945, croix du combattant, croix du combattant volontaire de la Résistance...

Il s’était marié le 26 novembre 1949 avec Janine Poughon. Le couple eut trois enfants.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article194066, notice MEYER Pierre, Albert par Louis Botella, version mise en ligne le 26 juillet 2017, dernière modification le 23 janvier 2019.

Par Louis Botella

SOURCES : Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 14 décembre 1974, 28 novembre 1975, 1er décembre 1976, 30 novembre 1977, 6 décembre 1978, 11 décembre 1979, 3 décembre 1980, 2 décembre 1981. — Who’s Who in France.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément