DUSSOUBZ Amédée

Né le 9 septembre 1851 à Belleville (annexé à Paris), mort le 8 mars 1918 ; ouvrier gantier à Saint-Junien (Haute-Vienne) ; syndicaliste.

Amédée Dussoubz travailla dans plusieurs centre de la ganterie avant de se fixer à Saint-Junien (Haute-Vienne). Il s’y maria et eut cinq filles.Il fut le refondateur du syndicat des gantiers en 1893 et son président. Il était secondé par Jules Vouzellaud, secrétaire.
Camille Lavergnas, fils de Joseph Lasvergnas le décrit ainsi : « toujours bien vétu, chapeau mou, portant la barbe et la cravate Lavallière, très respecté pour son travail [...] Ils son [les gantiers] considérés comme le grain de la classe ouvrière toutes corporations confondues et, parlant d’eux, on leur donne la titre "d’artiste en ganterie" ».
C’est lui qui formera et influencera le futur maire de Saint-Junien Joseph Lasvergnas.
Il était encore actif pendant la grande grève (7 mois) de 1916.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article194047, notice DUSSOUBZ Amédée, version mise en ligne le 26 juillet 2017, dernière modification le 26 juillet 2017.

SOURCES : Arch. Com. Saint-Julien. — "Mémoires de Camille Lasvergnas sur son père Joseph", dactylographié, 115 p.