LAVAU (de) Thierry

Par Hugues Lenoir

Né le 5 novembre 1954 à Kankan (Guinée) ; photographe ; directeur d’une association culturelle ; militant de la Fédération anarchiste.

Thierry de Lavau était le fils de Gustave de Lavau né 21 mai 1918 à Fort de France (Martinique) qui était magistrat et de sensibilité radical-socialiste et de Yolande Banholtzer née 17 juillet 1926 à Nice (Alpes-Maritimes) et décédée le 30 août 2007 aux Lilas (Seine-Saint-Denis) qui était secrétaire de direction et socialiste. La compagne de Thierry de Lavau était chorégraphe et danseuse. Thierry de Lavau eut deux enfants d’une précédente union.
Après un baccalauréat Lettres en 1974 lycée Saint-Michel-des-Batignolles (XVIIe arr. de Paris), il obtint une Licence d’Arts Plastiques aux Beaux Arts puis à Paris 1 Panthéon Sorbonne en 1983. Par la suite il suivit une formation à la gestion d’entreprises de l’économie sociale et solidaire au CNLRQ (1998-2002). De 1979 à 1990, il exerça le métier de photographe puis de photograveur (1991-1992). Ensuite il fut directeur d’associations de l’économie sociale et solidaire dans des quartiers classés en Politique de la Ville à la régie de quartier de Rougemont à Sevran, du quartier des Courtillières à Pantin, du quartier de La Chapelle à Paris (XVIIIe), entre 1993 et 2008 et enfin à partir de 2009, directeur d’une association culturelle. Fonction qu’il occupait encore en 2017.
Il fut d’abord de 1974 à 1981 Objecteur Insoumis et dès 1974 sympathisant du Réfractaire de May Picqueray. En 1977, il adhéra à la Fédération Anarchiste dont il démissionna fin 1992 pour raisons personnelles tout en restant très proche de celle-ci jusqu’en 2017. Il fut membre des groupes Voline, Hooligans Internationalistes et La Vache Folle de la FA. À la Fédération, il fut membre de la commission des Relations Internationales (1977-1978), trésorier de Radio libertaire (1987-1988), responsable de la Commission écologie et membre de la Commission Femmes. Thierry de Lavau participa entre autres aux Congrès de la FA de Massy, Ris Orangis (1978), Tours (1979), Fresnes Antony (Congrès Extraordinaire - 1979), Neuilly-sur-Marne (1981), Le Havre (1982), Perpignan (1986), Angers (1987), Rouen (1988), Lille.(1992). Tout en respectant et appréciant toutes les tendances du mouvement anarchiste, Thierry de Lavau s’est toujours défini comme anarchiste individualiste.
Durant plusieurs années et encore en 2017, il était animateur et producteur de l’émission Traffic sur Radio libertaire. En 2017 toujours, pour les 35 ans de Radio libertaire, il a coordonné l’édition de l’album Radio Libertaire à 35 ans contenant un CD et un disque vinyle où se retrouvent de nombreux artistes comme La Canaille, Dominique Grange, Romain Humeau, HK & les Saltimbanks) et illustré par Tardi et Bruno Loth.
En parallèle, depuis 1983 et toujours en 2017, Thierry de Lavau s’occupait du label de musiques alternatives ViSA, plus de 50 références (Bérurier Noir, Laid Thénardier, Dazibao).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article193793, notice LAVAU (de) Thierry par Hugues Lenoir, version mise en ligne le 15 juillet 2017, dernière modification le 15 juillet 2017.

Par Hugues Lenoir

ŒUVRE :Articles et maquette de la revue du groupe Voline La Mémoire Sociale, 1979,(3 numéros). — Quelques articles dans Le Monde libertaire, la revue du Scalp Réflexes.

SOURCES : contact direct, mai-juin 2017.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément