THOUEMENT Robert

Par Daniel Heudré

Né le 14 janvier 1923 à Plouagat (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor), exécuté sommairement le 4 août 1944 à Saint-Mars-du-Désert (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique) ; garde-voie auxiliaire ; FTPF des Côtes-du-Nord, sergent.

Robert, Louis, Marie Thouément était le fils de Joseph, Marie Thouément, journalier, et de Léonie, Marie Le Métayer, ménagère. Il était membre des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) des Côtes-du-Nord depuis le 15 juillet 1943.
Arrêté le 9 novembre 1943, dans des circonstances inconnues, il fut interné et destiné à être déporté en Allemagne. Il tenta de s’évader du train en marche, mais fut repris par les Allemands et exécuté sur place, après avoir été torturé, dans la nuit du 3 au 4 août 1944, à Saint-Mars-du-Désert.
Il est inhumé au cimetière de Saint-Marc-du-Désert. Robert Thouément avait vingt-et-un ans. Sa mère eut à déplorer la mort de trois enfants. René Thouément, militant communiste clandestin et résistant FTPF, fut condamné à la peine de mort et fusillé le 15 juin 1944, à Paris, au stand de tir du Ministère de l’Air à Paris (XVe arr.). Il avait vingt-quatre ans. François Thouément fut tué le 2 septembre 1944 lors des combats pour libérer Paris. Il avait 19 ans.
Mention pour la France attribuée à Robert Thouément.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article192230, notice THOUEMENT Robert par Daniel Heudré, version mise en ligne le 12 mai 2017, dernière modification le 12 mai 2017.

Par Daniel Heudré

SOURCES : AVCC, Caen, 21 P 157 128. — Les fusillés, 1940-1944, Alain Prigent et Serge Tilly, art. René Thouément, L ’Atelier, 2015, p. 1742 et 1743.

Version imprimable Signaler un complément