GOJON Paul

Né à Mâcon (Saône-et-Loire) en 1922, tué à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain) 9 juin 1944.

Fils d’André Gojon, receveur des PTT, Paul Gojon fut résistant dans le cadre des
Groupes francs de Villeurbanne en 1942. Il dirigea un groupe d’action directe et contribua au retrait des troupes de la Milice après une attaque contre une compagnie FFI à Illiat (Ain) le 19 mai 1944. Il fut mortellement blessé à Villars-les-Dombes le 8 juin 1944 au cours d’un engagement avec les Allemands et mourut à l’hôpital de Châtillon-sur-Chalaronne (9 juin 1944).

La rue des Bains à Villeurbanne prit le nom de Paul Gojon.

La Société des jardins ouvriers de Villeurbanne lui rendit hommage par une plaque, consacrée aussi à Joseph Jacquet, fusillé à Bron et à Rolland Tardy mort dans un maquis de l’Isère.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article191942, notice GOJON Paul, version mise en ligne le 3 mai 2017, dernière modification le 31 janvier 2018.

SOURCE : notes de Jean Lorcin.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément