LENOIR Roger, Georges, Marie, Frédéric

Par Claude Pennetier

Né le 20 mai 1891 à Lyon 5e (Rhône) ; artisan, industriel ; résistant exécuté à La Doua (Villeurbanne, Rhône) le 25 août 1944.

Roger Lenoir était fils d’Alexandre, Auguste Lenoir et de Marie Moynier. Marié, il était père d’une fille, Andrée, Marie Georgette, née le 30 juin 1914. Capitaine de réserve, ancien pilote d’avion, chevalier de la Légion d’honneur à titre militaire, il entra en résistance fin 1942 dans le réseau du Capitaine Chambonnet. Il fit des missions pour l’AS mais collabora aussi avec les FTP et les MUR. Il faisait des liaisons, organisait un dépôt d’armes dans son atelier 32 bis rue Flachet à Villeurbanne, distribuait des armes et du ravitaillement.
En contact avec l’état-major des troupes coloniales (Malgaches) de La Doua, il transmit, le 24 août 1944, un ordre de la Résistance d’incorporer ces troupes dans les éléments combattants. Repéré par un officier allemand, il fut interné, relâché car il réussit à jouer l’innocent puis arrêté de nouveau. La fouille permit de découvrir les ordres des FFI. Les autorités allemandes le fusillèrent le lendemain, 25 août 1944. On retrouva son corps le 28 août dans le terrain de La Doua.

Il bénéficia, à la demande du Comité des amis de Roger Lenoir, en octobre 1945, d’une plaque au 23 rue Flachet :
"A la mémoire de
ROGER LENOIR
Mort pour La France
1891-1944
Membre de la Résistance
Tombé sous les balles allemandes
A la Doua le 25 août 1944".
Il figure sur le monument au mort de Villeurbanne et sur celui de Messimy (Rhône).

Une rue de Villeurbanne porte son nom.
Déclaré "Mort pour la France" le 1er décembre 1945, il obtint le statu d’IR (Interné résistant) le 21 mars 1957.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article191865, notice LENOIR Roger, Georges, Marie, Frédéric par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 avril 2017, dernière modification le 19 février 2019.

Par Claude Pennetier

SOURCES : AVCC, 21 P 561 578, 21 P 262598.. — Notes de Jean Lorcin. — Arch. Com. Villeurbanne. — MémorialGenweb.

Version imprimable Signaler un complément