CECCALDI Antoine

Par Olivier Dedieu, Jean Sagnes

Né le 22 juillet 1892 à Urtaca (Corse), mort le 28 mars 1976 à Sète (Hérault) ; marin ; socialiste et syndicaliste de Sète ; résistant.

Marin, syndicaliste confédéré et socialiste SFIO de Sète (Hérault), Antoine Ceccaldi était secrétaire de l’Union syndicale des marins de commerce de Cette (Sète) en 1922-1924 en même temps que délégué fédéral du syndicat des marins et pêcheurs de l’art traînant puis secrétaire permanent de l’office des gens de mer. Trésorier adjoint de la Bourse du Travail de Sète en 1927, il en fut le secrétaire en 1930. De 1925 à 1940 il fut trésorier de l’Union départementale des syndicats CGT de l’Hérault tout en étant Il fut délégué au XXe congrès de la CGT tenu à Paris en septembre 1929 et au congrès d’Unité de Toulouse en mars 1936.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, c’est chez lui, à Sète, que vint se cacher Léon Jouhaux jusqu’à ce que ce dernier soit arrêté et mis en résidence surveillée. Résistant, ami de Jules Moch, Ant. Ceccaldi intégra par la suite le réseau Rossi. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, il demeura membre du Parti socialiste.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article19125, notice CECCALDI Antoine par Olivier Dedieu, Jean Sagnes, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 16 octobre 2019.

Par Olivier Dedieu, Jean Sagnes

SOURCES : Arch. Dép. Hérault, 195 M 8, 1 M 113612 W 762, 356 W 102, 356 W 116. — Le Fouet, 1922. — Le Cri socialiste, 1930. — Le Languedoc socialiste, 1924-1930. — Comptes rendus des congrès de la CGT de 1929 et 1936. — Renseignements fournis par la mairie de Sète. — « Souvenirs inédits d’Yvon Morandat », Cahiers IHTP n° 29, septembre 1994

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément