CAZIN Marcel

Par Claude Pennetier

Né le 7 juillet 1905 à Nogent-le-Roi (Eure-et-Loir), mort le 25 février 1980 à Paris (XVIIIe arr.) ; mouleur, fondeur ; volontaire en Espagne républicaine.

Marcel Cazin
Marcel Cazin
Cliché Martine Garcin

Marcel Cazin adhéra au Parti communiste en 1923. Il fut élu conseiller municipal communiste de Draveil en 1932 et 1935.
Volontaire en Espagne républicaine, du 24 février 1937 au 24 janvier 1938, Marcel Cazin fut commissaire politique du 11e bataillon de la 14e Brigade internationale. Il fut également commissaire du l’hôpital Benicassin. Voir Françoise Brauner, médecin chef, Jean Carrier, administrateur, Marcel Cazin, commissaire politique,Elie Duguet, commissaire, Emilia, infirmière,Lucianea Fernand, infirmière, |Jeannette Paimpaud->124657], infirmière, Simone Joly, infirmière, Jean Klein, interprète,Lejeune, docteur,Henri Milano, administrateur, Yvonne Robert, administratrice (l’oeil de Marty), Marcelle Valensi-Ginsburg, infirmière, [Jaqueline Vidal->199998l, pharmacienne.
Interné dans les camps de Voves et de Pithiviers, évadé, Marcel Cazin participa à la Résistance et aux FTPF. Il fut commandant FTPF, chef du 1er bureau pour les départements de Meurthe-et-Moselle, Vosges, Haute-Marne, Doubs, Jura, Territoire de Belfort. Il fut nommé leutenant-colonel le 6 juin 1944 et combattit dans la poche de La Rochelle, dernier réduit occupé par les Allemands. Après guerre, il siégea à nouveau au conseil municipal de Draveil (Seine-et-Oise, Essonne).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article19118, notice CAZIN Marcel par Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 9 février 2018.

Par Claude Pennetier

Marcel Cazin
Marcel Cazin
Cliché Martine Garcin
Marcel Cazin (à droite) lors d’une action de solidarité du SOI (Secours ouvrier immédiat)
Marcel Cazin (à droite) lors d’une action de solidarité du SOI (Secours ouvrier immédiat)

SOURCES : Arch. AVER. — Site draveil-resistance.com (notes de Martine Garcin). — Notes de Guillem Casan.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément