CASSETARI Paul, André

Né le 3 janvier 1900 à Solacaro — ou Solaro ? — (Corse), mort en Allemagne le 8 février 1945 ; cheminot ; militant communiste ; résistant.

En février 1927, Paul Cassetari, homme d’équipe, était l’un des deux secrétaires de la section technique de l’Exploitation au sein du syndicat unitaire [CGTU] des cheminots de Nîmes.

Militant communiste, Paul Cassetari fut arrêté pour distribution de tracts le 10 septembre 1943, emprisonné à Montpellier puis à Compiègne, puis déporté à Weimar Buchenwald le 5 octobre 1943. Il mourut en Allemagne le 8 février 1945. Une cellule a porté son nom à Avignon.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article1900, notice CASSETARI Paul, André, version mise en ligne le 23 janvier 2019, dernière modification le 23 janvier 2019.

SOURCES : La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer, 1er février 1927 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). —Le Cri, n° 31, 7 mai 1945. — Notes de Louis Botella. — État civil de Solaro : recherches infructueuses.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément