SAINT-BLANCART Roger

Par Georges Portalès

Né le 16 août 1932 à Toulouse (Haute-Garonne) ; employé de commerce ; syndicaliste FO de Haute-Garonne.

Le père de Roger Saint-Blancart était responsable de la voirie du canton sud de Toulouse . Sa mère était femme au foyer. Le couple a eu trois enfants deux garçons et une fille.

Roger Saint-Bancart fréquenta l’école Maurice Fabre à Toulouse et obtint son certificat d’étude primaire, puis passe un CAP dans le bâtiment.

En 1947, il travailla comme apprenti serrurier aux établissements Bésian. Puis il fut engagé à la société d’alimentation l’Épargne où il travailla comme vendeur jusqu’en 1958.

Il entra avec le même profession à LINOTAPIE, en 1958, à Toulouse où il rencontra alors Madame Lucie Faure-Meras syndicaliste . Celle ci le fit adhérer au syndicat FO du Commerce.

Il travailla ensuite comme vendeur aux établissements MOBB, grande surface de meubles à Roques-sur-Garonne.
En 1968, il devint Voyageur Représentant de Commerce dans cette même société.

Président des VRP FO depuis 1976, Roger Saint-Blancart fut membre de la commission exécutive de l’Union départementale FO de la Haute-Garonne où il représenta le syndicat des Retraités depuis 2000.

Il fit son service militaire de 1953 à 1954 dans l’aviation au Maroc. Il obtint le grade de caporal. Marié avec Georgette Albona le 16 avril 1955, le couple eut un garçon Serge et une fille Annick. Rappelé lors des évènements en Algérie, il y passa 8 mois avant d’être démobilisé.

Roger Saint-Blancart était titulaire de la Médaille du Combattant, de celle de reconnaissance de la Nation et celle de la commémoration de la Guerre d’Algérie.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article189796, notice SAINT-BLANCART Roger par Georges Portalès, version mise en ligne le 20 février 2017, dernière modification le 20 février 2017.

Par Georges Portalès

SOURCE : Notes de Georges Portalès.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément