CATALAN Joseph

Par Claude Pennetier

Né en 1914 sur l’île de Marie-Galante (Guadeloupe), mort le 29 janvier 1962 à Paris ; instituteur puis professeur de collège ; militant communiste de Guadeloupe.

Titulaire d’une licence en droit, Joseph Catalan fut instituteur à Saint-Louis (île de Marie-Galante). Candidat communiste aux élections cantonale d’octobre 1951 à Grand-Bourg, chef lieu de canton de l’île, il fut maire adjoint communiste de Saint-Louis.

Après la mort de sa première femme, il se retira avec ses enfants à Boisvin où il dirigea l’école.

Remarié à Pointe-à-Pitre, il y enseignait dans un CEG, il eut eu une fille deux jours avant son départ pour se faire soigner à Paris où il mourut.
Militant du SNI, il était franc-maçon, membre de la Loge « les disciples d’Hiram ».

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article18974, notice CATALAN Joseph par Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 17 avril 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCE : L’Étincelle, 29 septembre 1951, 3 février 1962.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément