RAUNET Pierre, André, Marcel

Par Annie Pennetier

Né 3 septembre 1923 à Paris (XIX e arr.), exécuté sommairement le 25 août 1944 à Sucy-en-Brie (Seine-et-Oise, Val-de-Marne) ; policier.

Fils de Lucien Raunet et de Céline Haidant, Pierre Raunet, appartenant à la classe 1943, entra à la préfecture de police de Paris pour éviter le Service du travail obligatoire, STO. Il se maria en juillet 1944 avec Micheline Sabart.
Pierre Raunet fut interpelé par une patrouille allemande alors qu’il se trouvait près d’un train de matériel stationné sur les voies à Sucy-en-Brie et qu’il était porteur d’un brassard FFI.
Son corps fut retrouvé quinze jours plus tard dans le Petit Parc de Bonneuil-sur-Marne (Seine, Val-de-Marne).

Reconnu « Mort pour la France », son nom est inscrit sur le Monument aux morts de Sucy-en-Brie et sur la plaque commémorative du musée de la Police, aux Morts de la Libération de Paris.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article189181, notice RAUNET Pierre, André, Marcel par Annie Pennetier, version mise en ligne le 2 février 2017, dernière modification le 23 juin 2019.

Par Annie Pennetier

SOURCES  : AVCC, Caen, 21 P 529 506. - Georges Carrot (dir), Nouvelle histoire de Sucy-en-Brie, Le XXe siècle 1914-2000, Tome IV, Société historique et archéologique de Sucy-en-Brie, 2001, d’après le témoignage d’Irène Hermant-Aubertin .— MémorialGenweb.— Jacques Varin, Bonneuil-sur-Marne, Une histoire millénaire, 1988, p.214 (avec le prénom de Gaston). — SHD Vincennes, pas de dossier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément