NADAL Jean-Pierre-Alfred

Par Pierre Baudrier

Né vers 1830 ; artiste peintre ; résistant au coup d’État de décembre 1851,

Jean-Pierre Nadal
Jean-Pierre Nadal

Le 3 décembre 1851, des agents l’arrêtaient, au coin de la rue Sainte-Marguerite, près de la barricade sur laquelle a été tué Alphonse Baudin, représentant du peuple, il portait un poignard. Perquisition faite à son domicile, on saisit dans une alcôve des armes et des munitions et un appel au peuple écrit à la main. Il comparut le 10 janvier 1852 devant le Tribunal sous prévention de détention d’armes et de munitions de guerre. Il déclara se nommer Jean-Pierre -Alfred Nadal, être artiste peintre, et demeurer rue Blanche, 69. Interrogé sur le motif de sa présence rue Sainte-Marguerite, alors qu’il demeure dans la rue Blanche, il prétendit qu’il allait déjeuner chez un sieur Carlier, son ami qui venait d’obtenir le prix de Rome ; mais on constata que, conduit dans la maison désignée comme étant celle habitée par son ami, celui-ci y était inconnu. Le président s’étonna aussi que Nadal aille déjeuner chez un ami avec un poignard. Il fut condamné à six mois de prison et 100 francs d’amende.
Il fut aérostier en 1870, pilote du Victor Hugo. Il s’éleva dans les airs le 18 octobre 1870 au cri de « Vive la république démocratique et sociale ». Il atterrit dans l’Aisne avec son courrier. Il mourut en 1871.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article187800, notice NADAL Jean-Pierre-Alfred par Pierre Baudrier, version mise en ligne le 16 décembre 2016, dernière modification le 16 décembre 2016.

Par Pierre Baudrier

Jean-Pierre Nadal
Jean-Pierre Nadal

ICONOGRAPHIE : www.coppoweb.com

SOURCES : Base de données des Poursuivis suite au coup d’État de 1851. – Gazette des Tribunaux, 10 janvier 1852, p. 34, 4e col.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément