LANCE François, Thomas

Par Pierre Baudrier

Coinculpé, en 1854, de l’affaire de la Jeune Montagne.

Coinculpé, en 1854, de l’affaire de la Jeune Montagne, habite rue du Cherche-Midi dans le 10ème arrondissement. Sa position sociale, non précisée il est vrai, lui permet de procurer des emplois.
Il participa à de nombreuses réunions à Paris dont il rendit compte à la police. Il avait fait des révélations circonstanciées sur plusieurs coinculpés qui voient en lui un auxiliaire de la police.
Son suicide par pendaison, le 23 décembre 1853, éteint l’action publique.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article187270, notice LANCE François, Thomas par Pierre Baudrier, version mise en ligne le 27 novembre 2016, dernière modification le 27 novembre 2016.

Par Pierre Baudrier

SOURCE : État civil de Paris. — Gazette des Tribunaux, 2 mars 1854, p. 225 1ère et 2ème col. ; 3 mars, p. 228 1ère col.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément