En hommage au Maitron, Edwy Plenel a consacré un ouvrage aux femmes et aux hommes inconnus sauvés de l’oubli par le dictionnaire, pour mieux célébrer « la victoire de ces vaincus de l’histoire », auprès desquels il propose au lecteur de se ressourcer pour un engagement au présent.

Découvrez un avant-goût du livre en voyageant dans une carte interactive permettant de naviguer dans les lieux et les itinéraires qui peuplent ces pages.

Quatrième de couverture :
« Ce voyage est une invitation à se promener sur le continent des obscurs. À partir à la recherche de celles et ceux dont le souvenir est effacé par les puissants et les dominants, qui réquisitionnent l’Histoire à leur profit. Bref, à aller à la rencontre de tous ces militant-e-s de l’égalité sans lesquels nos idéaux démocratiques et sociaux n’auraient jamais vu le jour. Or seul le Maitron, cet immense dictionnaire biographique du mouvement ouvrier et social, avec ses milliers de héros inconnus ou méconnus, donne librement accès à ces territoires oubliés, sur une longue durée qui va de 1789 à 1968.
J’ai voulu donner envie d’aller y voir. Car, en nos temps obscurs et incertains, d’incertitude et de doute, visiter le Maitron, c’est reprendre force et courage. Cette pérégrination propose de s’approprier cet héritage sans testament, comme une promesse que nous nous ferions à nous-mêmes. À la manière des traces qui, dans notre langue, sont aussi bien des signes d’un passé effacé que des sentiers menant à l’inconnu, l’espoir porté par les centaines de milliers de vies qui en sont la matière est un chemin inédit, qu’il nous revient d’inventer en marchant sur leurs pas. Pour cette exploration, nulle carte préétablie qui donnerait des assurances, transformant le paysage en certitude. Mais, plus essentiellement, la quête d’une hauteur qui nous élève et nous relève, en vue d’une ligne de crête où se laisse approcher, de nouveau, l’horizon d’une espérance : l’émancipation.
Acte de fidélité et geste de survie, ce livre interroge dans un premier temps le sort des vaincus dans l’histoire puis part “à sauts et à gambades” dans un voyage qui commence près des bureaux de Mediapart, à la rencontre du député Baudin, pour se terminer sur un sentier de randonnée dans les Pyrénées, en compagnie de Walter Benjamin. La solennité des cimetières pas plus que la froideur des tombeaux ne sont ici de mise. Plurielle et multiple, l’Histoire maillée d’histoires que nous raconte le Maitron est un récit sensible, celui d’une réalité à portée d’utopie tout comme un chœur antique serait à portée de voix. »
Edwy Plenel

Edwy Plenel, Voyage en terres d’espoir, Les Éditions de l’Atelier, 2016, 480 p., 25€.

Retrouvez les bonnes feuilles sur le blog d’Edwy Plénel.

Le 28 novembre, à 19h, la Maison des Métallos organise une présentation en hommage au Maitron, à partir du livre d’Edwy Plenel. Plus d’informations sur le site de la Maison des Métallos.

Version imprimable de cet article Version imprimable