CANDIANI Clara [née MILLE Claire, épouse TRIAS, dite]

Par Claude Pennetier

Née le 19 février 1902 à Paris (XIVe arr.), morte le 3 juin 1996 à Nouan-Le-Fuzelier (Loir-et-Cher) ; journaliste ; syndicaliste CFTC puis CFDT.

Fille de Louis Mille et de Régina Golberg-Graffe, Clara Candiani fut d’abord journaliste au Figaro (1927-1929) puis à Paris PTT (1934), traitant des « sujets féminins », avant de se spécialiser dans les sujets sociaux à la suite de sa rencontre avec Maurice Gouineau, directeur du Secours national en 1940.
Après la guerre, Clara Candiani, qui faisait partie des meilleurs spécialistes de reportages en France, écrivit pour diverses publications, dont Témoigange chrétien, et produisit et anima de nombreuses émissions de radio sur le thème de la solidarité, en particulier, de 1948 à 1982, sur la RDF puis sur France Inter, l’émission Les Français donnent aux français.
Militante syndicale, Clara Candiani siégea au conseil syndical du Syndicat des journalistes français CFTC puis CFDT de 1959 à 1966.
Elle s’était également investie dans plusieurs actions humanitaires.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article18553, notice CANDIANI Clara [née MILLE Claire, épouse TRIAS, dite] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 3 juillet 2012.

Par Claude Pennetier

ŒUVRE : La Mère et son enfant (photographies de Hanns Reich), Fernand Hazan, 1965. — Les Autres (récits), Jean-Claude Lattès, 1975.

SOURCES : Arch. CFDT, composition du bureau et du conseil du Syndicat des journalistes français. — Notice « Candiani Clara » in Robert Prot, Dictionnaire de la radio, PUG et INA, 1997. — Notes de Patrick Ramsayer. — État civil.