CAMUSSON Marcelin

Par Claude Pennetier

Né le 11 janvier 1896 à Ambazac (Haute-Vienne), mort en déportation le 1er octobre 1942 à Auschwitz ; maçon ; militant et élu communiste de Fresnes (Seine, Val-de-Marne).

Fils de cultivateurs, Marcelin Camusson, maçon, fut élu conseiller municipal communiste de Fresnes les 27 juin et 4 juillet 1937, sur la liste dirigée par Maurice Catinat, 20e sur 23.

La préfecture de la Seine le déchut de son mandat le 9 février 1940, l’interna administrativement le 5 octobre 1940 à Aincourt, puis à Rouillé le 6 septembre 1941. Il fut déporté le 6 juillet 1942 dans le convoi des « 45 000 » vers Auschwitz où il mourut peu après.

Marié à Paris (IVe arr.) en octobre 1920 avec une domestique originaire de Haute-Vienne, il était père d’un enfant, Robert, né en 1927 à Antony (Seine, Hauts-de-Seine), qui figurait sur les listes électorales de Fresnes en 1948, comme tourneur-outilleur.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article18528, notice CAMUSSON Marcelin par Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 4 septembre 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3 et versement 10451/76/1. — Arch. com. Fresnes. — Notes de Jean-Pierre Besse, Michèle Rault et Nathalie Viet-Depaule.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément