Né le 16 juillet 1856 à Nantes (Loire Atlantique), outilleur demeurant 26 rue du Roi Baco à Nantes. Anarchiste de Nantes.

Le 19 février 1894 à 6h du matin une perquisition était effectuée au domicile d’Ulliac. Les policiers découvrirent plusieurs lettres et une enveloppe portant : "Henri Dubois, chez M. Denneville, n° 73-6-108-512". Il refusa de fournir aucun renseignement sur la provenance et le caractère véritable des lettres trouvées chez lui. En raison de ce refus, le procureur décida de l’écrouer.
Le même jour une perquisition effectuée chez Guillemin avait permis la découverte d’une lettre qu’il avait adressée à Hamelin.

SOURCES : Arch. Nat. BB18 6449, F7 12508 — BOUHEY Vivien. Les anarchistes contre la République de 1880 à 1914. Annexe 52 : les anarchistes de la Loire-Inférieure

Dominique Petit

Version imprimable de cet article Version imprimable