ZHANG Kechang 張克昌

Par Alain Roux

Syndicaliste nationaliste de Shanghai qui soutient Wang Jingwei après 1937.

Zhang Kechang est un des cinq responsables du comité de grève des employés des postes en octobre 1928 (voir Lu Jingshi (陸京士)). L’action qu’il anime (et qui est réprimée par les autorités de Nankin) semble bien avoir été inspirée par les « réorganisateurs » du G.M.D. (Wang Jingwei (汪精衛) et Chen Gongbo (陳公博)), hostiles à Chiang Kai-shek. Zhang Kechang confirme son allégeance à Wang Jingwei à partir de l’automne 1937 et de l’occupation japonaise. En décembre 1939, aidé d’anciens secrétaires du Bureau de Shanghai du G.M.D., il fonde l’Association pour le progrès du mouvement syndical, qui remplace l’ancien Syndicat général de Shanghai (sur la réorganisation de ce syndicat après 1937, voir Fan Yifeng (范一峰)). Cette association est subventionnée par le gouvernement de Wang Jingwei et placée sous le contrôle direct de la section du mouvement ouvrier du Département des affaires sociales du G.M.D. « orthodoxe » (i.e. collaborateur). Elle réunit sous sa direction deux cents groupements d’ouvriers. Le plus important est la Fédération des ouvriers des services de communication, d’électricité et des eaux, dont Zhang Kechang est le président avec comme secrétaire général Xu Yamei (徐阿美), le dynamique militant du Syndicat des travailleurs de la Compagnie française des tramways et de l’électricité. La fédération mène une grève victorieuse, obtenant une prime de riz le 30 décembre 1939. Cependant l’exécution de Xu Yamei sur ordre de Wang Jingwei (deux jours auparavant) suscite un malaise : les organisations ouvrières les plus dynamiques s’éloignent de la fédération. En janvier 1940, l’Association pour le progrès du mouvement syndical organise surtout les employés de magasin des Concessions, comme le syndicat des débits de fromage de soja, celui des épiciers et celui des magasins de remèdes et de médicaments. On peut remarquer que tous ces syndicats, actifs en 1928-1930, ont été liés aux « réorganisateurs » du G.M.D.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article184588, notice ZHANG Kechang 張克昌 par Alain Roux, version mise en ligne le 2 février 2017, dernière modification le 1er février 2017.

Par Alain Roux

SOURCES : Bulletin mensuel des services de police de la Concession française de Shanghai, janvier 1940. — Ma Chaojun (1959), vol. III.

Version imprimable Signaler un complément