ZHANG Dingcheng 張鼎丞

Par Jacques Manent et Jean-Luc Domenach

Né en décembre 1898 dans le xian de Yongding (Fujian) ; mort le 16 décembre 1981. Animateur d’un soviet paysan puis chef de guerillas dans cette province. Procureur général (1954-1966) puis vice- président de l’A.N.P. (1975-1980).

Instituteur dans sa province natale à partir de 1925, Zhang Dingcheng met sur pied les premiers mouvements paysans du Fujian et entre au P.C.C. en 1927. L’année suivante, il dirige un soulèvement dans la région de Yongding et fonde une base soviétique dans le sud-ouest du Fujian, avec Liu Yongsheng et Deng Zihui (鄧子恢). Entré au C.E.C. de la République soviétique du Jiangxi en novembre 1931, Zhang reste sur place au moment de la Longue Marche et dirige un corps de guérilla qui devient le 2e détachement de la 4e Armée Nouvelle en 1938 (voir Ye Ting (葉挺) et Xiang Ying (項英)). Il part pour Yan’an après l’incident de la 4e Armée Nouvelle (voir Ye Ting (葉挺)). Membre du C.C. du VIIe congrès, il occupe divers postes militaires de 1945 à 1949 et finit par devenir le plus important personnage du Fujian, à la fois gouverneur et secrétaire du comité provincial du P.C.C. Rappelé à Pékin en 1954, Zhang est élu Procureur général et conserve ce poste important en 1959 et 1965. Violemment pris à partie en 1966 en tant que partisan de la ligne Liu Shaoqi (劉少奇) — Deng Xiaoping (鄧小平), Zhang Dingcheng a néanmoins été régulièrement réélu au C.C. en 1969, 1973 et 1977. De plus, il a reçu en janvier 1975 une vice-présidence du comité permanent de l’À.N.P. — mais il a abandonné ce poste en raison de son grand âge (septembre 1980).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article184584, notice ZHANG Dingcheng 張鼎丞 par Jacques Manent et Jean-Luc Domenach, version mise en ligne le 1er février 2017, dernière modification le 1er février 2017.

Par Jacques Manent et Jean-Luc Domenach

SOURCES : Outre KC, voir Johnson (1963).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément