WANG Zhijie 王志杰

Par Jean-Luc Domenach

Né en 1909 au Jilin ; dirigeant syndical de Chine populaire

On ne connaît — de façon d’ailleurs superficielle — que la dernière partie de la carrière de Wang Zhijie. Après une participation très probable à la lutte pour le pouvoir, il a obtenu des postes d’importance croissante dans le comité national des syndicats de cheminots (secrétaire général en 1953 ; vice-président en 1954 ; président en 1958) et, un ton en dessous, dans la Fédération pan-chinoise des syndicats (membre du comité exécutif en 1953 ; du présidium en 1957 ; du secrétariat en 1966). Éliminé par la Révolution culturelle, Wang Zhijie n’a été réhabilité que tardivement, comme la plupart des autres dirigeants syndicaux. Il a retrouvé la présidence des syndicats de cheminots (novembre 1978) mais seulement une place au comité permanent de la Fédération pan-chinoise des syndicats (mars 1979).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article184466, notice WANG Zhijie 王志杰 par Jean-Luc Domenach, version mise en ligne le 24 janvier 2017, dernière modification le 24 janvier 2017.

Par Jean-Luc Domenach

SOURCES : Outre WWCC, voir : RMRB, 1971-1983.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément