WANG Changyao 王長耀

Par Lucien Bianco

Né dans le Shandong, Wang Changyao suit à Moscou les cours réservés aux jeunes communistes chinois, puis devient trotskyste au début des années 1930. Après avoir participé au mouvement patriotique des étudiants de Pékin, il organise pendant la guerre avec sa femme Zhang Sanjie une force anti-japonaise de quelque deux mille hommes. A la tête de cette unité, Wang et Zhang poursuivent de leur propre chef (sans que le centre shanghaïen du mouvement trotskyste soit au courant) des activités de guérilla dans le Shandong, jusqu’au jour où le P.C.C. annihile ce détachement de maquisards trotskystes en l’attaquant par-derrière pendant qu’il est aux prises avec les Japonais. On ne connaît qu’un autre exemple de résistance trotskyste (voir Chen Zhongxi (陳仲禧)).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article184436, notice WANG Changyao 王長耀 par Lucien Bianco, version mise en ligne le 11 janvier 2017, dernière modification le 11 janvier 2017.

Par Lucien Bianco

SOURCES : Wang Fan-hsi (Fanxi) (1980).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément