SHAO Xubai 邵虛白

Par Alain Roux

Syndicaliste nationaliste assassiné à Shanghai le 1er décembre 1939 ; il avait animé la résistance ouvrière aux collaborateurs pro-japonais proches de Wang Jingwei.

Issu d’une famille pauvre de Ningbo, Shao Xubai devient responsable du Syndicat des serveurs de bord des navires de voyageurs assurant la liaison Ningbo-Shanghai (Hu Yong lunchuan cha fang gonghui) vers 1930. Il l’est toujours en 1935 quand ce syndicat de 580 adhérents, homologué depuis mai 1934, est devenu le Syndicat des serveurs de Paquebots (Chuan hai an lü hui). A l’automne 1931, il prend part à la création d’un Syndicat général de Shanghai (zonggonghui) aux côtés de syndicalistes liés, comme lui, au G.M.D. (voir Zhou Xuexiang (周学湘) et Zhu Xuefan (朱學範)). En avril 1934, il est chef du secrétariat et membre du bureau de ce Syndicat général de Shanghai devenu officiel. Après l’occupation japonaise de la partie sous administration chinoise de Shanghai, il anime l’Association pour coordonner les efforts des ouvriers de Shanghai avec le postier Fan Caizong et Zhou Xuexiang. Fidèle du G.M.D. de Chiang Kai-shek, l’organisation lutte clandestinement contre les Japonais et les syndicalistes collaborateurs proches du gouvernement de Wang Jingwei (汪精衛) (voir Zhang Kechang (張克昌)). Shao Xubai (dont la couverture est la vice-présidence d’une compagnie d’assurance sur la vie) est démasqué et abattu devant son domicile par Wu Ni, agent des services secrets de Wang Jingwei, le 1er décembre 1939. Sa mort entraîne le démantèlement total du réseau dans les huit mois qui suivent.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article184408, notice SHAO Xubai 邵虛白 par Alain Roux, version mise en ligne le 20 janvier 2017, dernière modification le 10 janvier 2017.

Par Alain Roux

SOURCES : Barnett (R.W.) (1941). — Gedi Gonghui diaocha Zongbaogao (Rapport central d’enquête sur tous les syndicats chinois) (1934). — Ma Chaojun (1959 sq.). — Shanghai nianjian (Annuaire de Shanghai) (1936).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément