MAO Zemin 毛澤民

Par Yves Chevrier

Né dans le Hunan en 1895, mort dans le Xinjiang en 1943 ; frère cadet de Mao Tse-tung, membre du P.C.C. en 1922 ; spécialiste des affaires économiques et financières.

C’est l’exemple de son frère aîné qui poussa Mao Zemin à adhérer au P.C.C. en 1922. Un instant élève de son frère à l’institut des cadres du mouvement paysan de Canton, il devint en 1926 l’éditeur du Minguo ribao (La République) à Wuhan. Dès 1925 le C.C. l’avait chargé d’organiser la diffusion du matériel de propagande dans la région du Yangzi. Après avoir échappé de justesse à la police en 1927 et 1930, il rejoignit le soviet du Jiangxi en 1931, entrant dans l’équipe du commissaire aux Affaires financières Lin Boqu (林伯渠) en 1932. Durant la Longue Marche, il fut chargé du « trésor » des fuyards et de la « collecte » de métaux précieux. Dès l’arrivée dans le Shenxi, il s’occupa de l’organisation financière de la nouvelle base. En 1937, de nouveau sous Lin Boqu, il entra à la Commission économique de la région-frontière Shenxi-Gansu-Ningxia (Shenganning). En 1938 Sheng Shicai, gouverneur du Xinjiang, fit appel aux Rouges pour moderniser son administration ; une mission, dirigée par Deng Fa (鄧發) puis par Chen Tanqiu (陳潭秋), s’installa à Urumchi et Mao Zemin, sous le pseudonyme de Zhou Bin, devint commissaire provincial aux Finances. En 1942 Sheng Shicai, doutant de la victoire des Soviétiques, ordonna le départ des troupes russes et l’arrestation des conseillers communistes. Le 27 septembre 1943 Mao Zemin fut exécuté en secret avec Chen Tanqiu et beaucoup d’autres. Lors de l’occupation du Xinjiang par les forces communistes en 1951, quatre personnes accusées d’avoir été mêlées à cette affaire furent mises à mort. Saifudin (賽福鼎) fit paraître un article commémorant le martyre du frère de Mao Tse-tung (毛澤東) et de ses camarades lors du vingtième anniversaire de leur exécution.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article184369, notice MAO Zemin 毛澤民 par Yves Chevrier, version mise en ligne le 14 décembre 2016, dernière modification le 14 décembre 2016.

Par Yves Chevrier

SOURCES : Outre KC, voir Whiting et Sheng Shih-ts’ai (Sheng Shicai) (1958).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément