LIU Zijiu 劉子久

Par Jean-Luc Domenach

Probablement né en 1901 au Shandong ; entré au P.C.C. en 1928 ; dirigeant syndical après 1949, éliminé dès 1962.

Ce futur dirigeant syndical semble avoir mené d’abord une carrière assez classique à l’intérieur de l’appareil du Parti de Chine du Nord. Entré dans les rangs communistes dès 1928 puis emprisonné pendant plusieurs années, Liu Zijiu a occupé divers postes secondaires dans les organisations du P.C.C. du Henan et de l’Anhui avant d’être élu en 1945 membre suppléant du C.C. A partir de 1949, il se spécialise dans le domaine syndical. Il préside en 1950 le comité de rédaction de la loi sur les syndicats et dirige jusqu’en 1953 le Département de la culture et de l’éducation du Syndicat général pan-chinois. Sans cesser de s’intéresser aux problèmes de formation, il reçoit ensuite une promotion au moins apparente puisqu’il entre au secrétariat de la Fédération pan-chinoise des syndicats (1953) puis devient vice-ministre du Travail (1955). Cette promotion semble surprenante (ou de peu d’importance) si l’on considère que Liu Zijiu avait perdu, sans doute depuis 1950 et pour des raisons encore obscures, sa place au C.C. La disgrâce définitive n’a d’ailleurs guère tardé : peut-être pour avoir demandé dès octobre 1955 une plus grande autonomie des syndicats par rapport aux comités du Parti (revendication que l’échec des Cent Fleurs devait rendre très compromettante), Liu est rétrogradé en décembre 1957 au comité exécutif de la Fédération. Il disparaîtra de la scène en 1962 et sera critiqué pendant la Révolution culturelle.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article184217, notice LIU Zijiu 劉子久 par Jean-Luc Domenach, version mise en ligne le 27 novembre 2016, dernière modification le 23 novembre 2016.

Par Jean-Luc Domenach

ŒUVRE : Articles in RMRB, 20 janvier 1954. — Xuexi (Études), octobre 1955 et décembre 1956. — RMRB, 26 novembre 1957. — Zhongguo qingnian bao (Journal de la jeunesse chinoise), 29 décembre 1958. — RMRB, 14 mars 1959.

SOURCES : Outre KC et WWCC, voir : Œuvre. — Harper in CQ, n° 37, janvier-mars 1969.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément