AUGROS Robert, Étienne, Jean

Par Claude Pennetier

Né le 2 novembre 1903 à Paris (XIXe arr.), mort le 30 juin 1974 à Montlhéry (Essonne) ; ouvrier ciseleur ; militant communiste ; conseiller municipal d’Arcueil (Seine, Val-de-Marne) de 1929 à 1939.

Fils d’un chef d’équipe, Robert Augros, ouvrier ciseleur puis artisan ciseleur, se présenta en vain aux élections municipales des 5 et 12 mai 1929 à Arcueil sur la liste du Bloc ouvrier et paysan (BOP) conduite par Marius Sidobre. À nouveau candidat aux scrutins des 5 et 12 mai 1935, il fut élu et fit partie de la nouvelle assemblée municipale. Il démissionna de son mandat le 27 octobre 1939, vraisemblablement pour se désolidariser de la politique du Parti communiste.

Robert Augros s’était marié le 2 janvier 1926 à Cachan (Seine, Val-de-Marne) avec Marie, Fernande Delahaie, doreuse. Il se remaria le 22 novembre 1952 à Pantin (Seine, Seine-Saint-Denis) avec Élisa Dauvillaire.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article18409, notice AUGROS Robert, Étienne, Jean par Claude Pennetier, version mise en ligne le 4 août 2009, dernière modification le 3 décembre 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCE : Arch. Paris, DM3, Versement 10451/76/1.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément