BELLET Jacques

Par Olivier Dedieu

Né le 7 juillet 1938 à Saint-Germain-en-Laye (Seine et Oise) ; professeur d’E.P.S, militant syndical, secrétaire fédéral PSU.

Jacques Bellet milita, pendant la guerre d’Algérie, au sein des groupes d’action et de résistance. Il adhéra au PSU en 1960 alors qu’il était professeur à Orsay. Quoique anticlérical, il milita aussi au SGEN et la CFDT. Nommé dans l’Hérault en 1965, il s’installa à Montpellier et devint secrétaire de la section de Montpellier de 1967 à 1968 ainsi que membre du conseil fédéral en 1967 et membre du bureau fédéral l’année suivante. Actif durant les événements de Mai, il fit partie de la nouvelle majorité fédérale qui emporta l’ancienne direction modérée. Installé à Pérols après 1968, il prit progressivement ces distances avec la Gauche Révolutionnaire. Secrétaire fédéral en 1969, il reprit définitivement la direction de la fédération en 1972 à la Gauche révolutionnaire. Il était alors rocardien. Epaulé par ses camarades de la CFDT et du SGEN, il relança l’activité de la fédération PSU. Après le départ de Michel Rocard, il défendit la tendance Barjonnet et resta membre du PSU jusqu’au départ d’Huguette Bouchardeau. Il milita par la suite à Génération écologie puis chez les Verts.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article183641, notice BELLET Jacques par Olivier Dedieu, version mise en ligne le 17 août 2016, dernière modification le 17 août 2016.

Par Olivier Dedieu

SOURCES : Arch. Dép. Hérault, 676 W 129, 1506 W 30. — Entretien avec l’auteur.

Version imprimable Signaler un complément