LIU Ren 劉仁

Par Jean-Luc Domenach

Né en 1909 au Sichuan. Adjoint de Peng Zhen à Pékin avant la Révolution culturelle.

La carrière de Liu Ren se résume presque dans une longue collaboration avec Peng Zhen (彭真). Avant la Libération, il a suivi les cours de l’Université de Moscou puis milite clandestinement dans les « zones blanches » de Chine septentrionale. De cette époque date sans doute son association avec Peng. Secrétaire adjoint du comité du P.C.C. de la capitale à partir de 1950, il en est resté le deuxième secrétaire de 1955 à 1966, soit l’adjoint direct de Peng Zhen. Cette situation lui a valu d’autres postes dans les organisations de masse (au comité exécutif de la Fédération pan-chinoise des syndicats de 1953 à 1957), et dans le P.C.C. (membre suppléant du C.C. de 1956 à 1966 et secrétaire du Bureau de Chine du Nord en 1964).
En fait, de 1955 à 1966, rien ne se fait à Pékin sans l’accord de Liu Ren qui en toute occasion défend et applique les décisions prises par Peng Zhen. Ceci explique que Liu Ren ait été, avec son mentor, l’une des premières victimes de la Révolution culturelle (juin 1966). Les Gardes rouges l’ont traîné en public et lui ont violemment reproché ses ricanements à rencontre de Mao Tse-tung (毛澤東) et de Lin Biao (林彪), ses critiques à l’égard du Grand Bond en avant et ses efforts pour détourner le mouvement d’éducation socialiste et la Révolution culturelle naissante. Liu Ren n’est pas réapparu publiquement par la suite. Suivant certains témoignages, il serait mort à la prison de Banbuqiao durant la Révolution culturelle.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article182758, notice LIU Ren 劉仁 par Jean-Luc Domenach, version mise en ligne le 18 novembre 2016, dernière modification le 16 novembre 2016.

Par Jean-Luc Domenach

SOURCES : Outre KC et WWCC, voir Current Background, n° 874 (17 mars 1969) et Baixing, n° 41.

Version imprimable Signaler un complément