LIU Dongxuan 劉東軒

Par Alain Roux

Mécanicien de la mine de plomb de Shuikoushan au Hunan. En septembre 1922, lorsque se répand la nouvelle de la victoire de la grève des mineurs d’Anyuan dans la province voisine du Jiangxi (voir Cai Shufan (蔡樹藩)), il est délégué par ses camarades de travail pour s’informer des conditions de ce succès. Il entre en contact avec Li Lisan (李立三) pendant son bref séjour et revient à Shuikoushan en compagnie de l’étudiant Jiang Xianyun (蔣先云), délégué par le Secrétariat du travail du Hunan. En octobre 1922 un Club ouvrier est établi, mais il est dissous dès 1923. Lors de l’arrivée des armées nationalistes de la Beifa (Expédition du Nord) en 1926, Liu Dongxuan réorganise le Club en compagnie de Jiang Xianyun qu’il retrouve alors. Il disparaît lors de la répression qui fait suite à la rupture entre le P.C.C. et le G.M.D. en 1927.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article182742, notice LIU Dongxuan 劉東軒 par Alain Roux, version mise en ligne le 15 novembre 2016, dernière modification le 15 novembre 2016.

Par Alain Roux

SOURCES : Chesneaux (1962) et (1965). — Li Rui (1957).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément