LIANG Renda 梁仁達

Par Alain Roux

Dirigeant syndical shanghaïen tué en février 1947.

Employé du magasin An Gong situé sur Nanking Road, l’artère commerçante de Shanghai, Liang Renda est responsable du syndicat des employés des grands magasins de ce quartier (Shanghai sanqu baihuozhi gonghui). En février 1947, ce syndicat déclenche une grève qui se propose d’imposer à la direction l’achat de produits nationaux et le boycottage des marchandises américaines. Le mouvement est soutenu par les adversaires de Chiang Kai-shek. Aussi, lorsque les grévistes organisent le 7 février 1947 un meeting sur Nanking Road, voit-on se succéder à la tribune des « personnalités démocratiques connues » tels Guo Moruo (郭沫若) et Ma Yinchu (馬寅初). Mais ce rassemblement de quatre cents « représentants des travailleurs du commerce et de l’industrie » est violemment attaqué par une centaine d’hommes de main : Liang Renda est matraqué à mort. Le 10 février, le syndicat crée un comité pour ses funérailles et le G.M.D. propose à la famille cent millions de yuan (dépréciés). La famille refuse. Le malaise causé par cet assassinat persiste : le 30 septembre 1947, dix-sept membres du syndicat des employés des grands magasins sont arrêtés ; dix d’entre eux sont emprisonnés sous l’inculpation de communisme. Le syndicat est dissous et « réorganisé » par le Bureau des affaires sociales et les services de police du G.M.D. Dans son discours devant le VIe congrès du Syndicat général pan-chinois tenu à Harbin en août 1948, Zhu Xuefan (朱學範) intervient longuement sur ce drame dont il fait porter la responsabilité au G.M.D.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article182710, notice LIANG Renda 梁仁達 par Alain Roux, version mise en ligne le 9 novembre 2016, dernière modification le 9 novembre 2016.

Par Alain Roux

SOURCES : Zhu Xuefan (1948), p. 380-385.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément