LI Zhenying 李振瀛

Par Alain Roux

Cheminot communiste, militant de la première heure, qui abandonne le P.C.C. en 1931.

Au début de l’année 1921, Li Zhenying est un des dix membres du groupe des Jeunesses socialistes de Chine à Tientsin. Membre un peu plus tard du P.C.C., il est un des responsables centraux du Secrétariat du travail (voir Zhang Guotao (張囯燾)) et secrétaire général du syndicat des cheminots de la ligne Pékin-Hankou. A ce titre il participe au meeting du 1er février 1923 à Zhengzhou (Henan) en vue de créer un syndicat panchinois des cheminots (voir Lin Yunan (林育南), Yang Defu (楊德甫)).
Apprenant l’interdiction du congrès par le seigneur de la guerre Wu Peifu, et l’ordre de dispersion des délégués donné par les autorités, il refuse les consignes prudentes données par Zhang Guotao et s’écrie : « Vive l’inauguration du syndicat général du chemin de fer Pékin- Hankou ». En 1929, il assiste, à Moscou, au IXe plénum du C.E.I.C. avec Xiang Zhongfa (向忠發). En 1931, il est cité comme « droitier » — au même titre que Luo Zhanglong (羅章龍) — dans une résolution du B.P. du P.C.C. du 27 janvier. Il est accusé d’avoir des « activités fractionnelles » avec le lilisaniste He Chang (賀昌). Il quitte le P.C.C. peu après.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article182707, notice LI Zhenying 李振瀛 par Alain Roux, version mise en ligne le 9 novembre 2016, dernière modification le 9 novembre 2016.

Par Alain Roux

SOURCES : Chang Kuo-t’ao (Zhang Guotao), I (1971). — Kuo, II (1968). — Wang Fanxi (Wang Fan-hsi) (1980).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément