BÉRARDIN Claude

Né vers 1815 dans l’Ain ; tailleur à Lyon (Rhône) ; déporté en Afrique après les événements de juin 1849 à la Croix-Rousse ; participant à la Commune de Lyon ; en 1872, la police le prétendait affilié à l’Internationale.

Le 4 septembre 1870, Claude Bérardin fut parmi les premiers à envahir l’Hôtel de Ville et il figura ensuite au Comité fédératif du Palais-Saint-Pierre. Après les événements qui marquèrent à Lyon la période de la Commune, on le retrouve au Comité central de la rue Grôlée, lequel était suspect au pouvoir, à cause de l’idéologie socialiste qui animait les membres de ce groupe républicain.

Il semble que Bérardin Jean, François, Régis, né à Lyon le 23 février 1851, militant, vers la fin du Second Empire, du groupe socialiste appelé Cercle des métallurgistes de la Guillotière, soit son fils.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article182616, notice BÉRARDIN Claude, version mise en ligne le 19 juillet 2016, dernière modification le 28 octobre 2018.

SOURCE : Arch. Dép. Rhône, série M, Notice individuelle, n° 279.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément