FORTINI Roger, Julien, Dominique, Ange

Par Jacques Girault

Né le 20 juillet 1931 à Paris (XIVe arr.) ; instituteur puis principal de collège ; syndicaliste, militant socialiste et associatif de Corse.

Fils d’un militaire qui avait trois autres garçons, élevé dans la religion catholique, Roger Fortini commença sa scolarité à Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne), puis la poursuivit en Corse pendant la Seconde Guerre mondiale. Revenu au cours complémentaire d’Ivry-sur-Seine, il fut reçu à l’École normale d’instituteurs d’Auteuil en 1948. Titulaire du baccalauréat « mathématiques élémentaires », il commença sa carrière d’instituteur à l’école Pelletan de Vitry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne), puis à l’école Robespierre de cette commune. Il y resta après son service militaire (novembre 1953-janvier 1955) suivi d’un rappel (septembre-décembre 1955). Il faisait aussi partie du bureau de la section hand-ball de l’Union sportive d’Ivry. Reçu à l’examen des maîtres de cours complémentaires (mathématiques, sciences), il fut nommé en septembre 1960 au cours complémentaire industriel d’Alfortville (Seine, Val-de-Marne). Il demanda sa mutation pour la Corse et enseigna dans divers cours complémentaires (Olmeto en 1961-1962, Petreto-Bicchisano en 1962-1963, puis à nouveau Olmeto de 1963 à 1968). Il fut nommé directeur du collège d’enseignement général de Vico en 1968, sous-directeur du collège d’enseignement secondaire Laetitia à Ajaccio en 1970, puis, de 1975 à 1983, directeur du CES Les Padules. Principal du CES de Porto-Vecchio (1983-1984), il termina sa carrière comme principal du CES de Porticcio (1984-1987).

Roger Fortini s’était marié en août 1966 à Olmeto. Le couple eut trois enfants.

Militant du Syndicat national des instituteurs depuis 1952, Roger Fortini participa activement à la lutte contre les fermetures des petits collèges et contre la construction des CES Casernes en 1966. Il adhéra au Syndicat national des personnels de direction de l’enseignement secondaire. Adhérent de la Mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN) à partir de 1949, il fut élu commissaire aux comptes, puis membre du conseil d’administration de la section de Corse jusqu’en 1995. Membre actif de l’Association des donneurs de sang de l’Éducation nationale, il anima les campagnes de don du sang dans les établissements scolaires de 1987 à 1997.

Membre du Parti socialiste SFIO à partir de 1956, Roger Fortini y adhéra irrégulièrement avant de rejoindre le Parti socialiste après le congrès d’Épinay (1971). Il siégeait au bureau comme trésorier de l’Association pour l’animation et le renouveau de Pantano depuis 1984. Il assurait les responsabilités de trésorier de l’Association des membres de l’ordre des palmes académiques depuis 2000 et de trésorier de l’Association pour la défense de la propriété foncière d’Olmeto depuis 2004.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article18249, notice FORTINI Roger, Julien, Dominique, Ange par Jacques Girault, version mise en ligne le 30 octobre 2008, dernière modification le 21 février 2009.

Par Jacques Girault

SOURCE : Renseignements transmis par l’intéressé à Ange Stromboni puis à Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément