LI Laogong 李勞工

Par Lucien Bianco

Originaire du Guangdong oriental, communiste et pionnier du mouvement paysan, tué en 1925 à Haifeng.

Li Laogong est surtout connu par sa collaboration avec Peng Pai (澎湃). Il fait partie du premier noyau d’intellectuels de Haifeng regroupés dans l’« Association pour l’étude du socialisme » fondée par Peng Pai en 1921, après son retour du Japon. Il adhère en 1923 à l’Association paysanne créée l’année précédente par Peng Pai et en devient très vite un des principaux dirigeants. Après le raid du 16 août 1923 (voir Peng Pai)), Li s’enfuit avec Peng à Hong Kong. Six ou sept mois plus tard, il est de retour à Haifeng, où il préside avec Peng le congrès d’une Association paysanne à laquelle tous deux s’efforcent de redonner vie. Moins d’une semaine après le congrès, l’Association est définitivement dissoute (17 mars 1924) : Peng et Li sont à nouveau contraints de s’enfuir, vers Canton cette fois, où Li s’inscrit à l’Académie militaire de Huangpu (Whampoa ; voir Blücher). Au début de 1925, il interrompt ses études pour servir de guide à l’armée G.M.D. pendant la première Expédition de l’Est (voir Blücher) : il emmène à cette fin une trentaine de tireurs de pousse de Canton, originaires comme lui de l’est de la province. Diplômé de la seconde promotion de Huangpu en juin 1925, Li revient aussitôt à Haifeng, où il développe et entraîne la seule véritable armée paysanne de la province (encore s’agissait-il plutôt d’une milice qui comptait quelque huit cents à mille hommes mal armés et mal équipés). Li est tué quelques mois plus tard, avant ou pendant la seconde Expédition de l’Est (octobre 1925) (voir Blücher).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article182341, notice LI Laogong 李勞工 par Lucien Bianco, version mise en ligne le 8 novembre 2016, dernière modification le 8 novembre 2016.

Par Lucien Bianco

SOURCES : Eto (1961-1962). — Galbiati (1981). — Hofheinz (1977). — Slavinski (1975).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément