GENG Qichang 耿起昌

Par Jean-Luc Domenach

Dirigeant de ia région spéciale de Xinxiang de 1955 à 1977, secrétaire du comité provincial du Henan depuis 1971 et membre du C.C. du P.C.C. depuis 1969 ; démis en 1977.

Geng Qichang aurait, croit-on, accompli ses premières armes dans le mouvement étudiant anti-japonais de Chine du Nord puis occupé des fonctions syndicales au Hebei vers 1950. On le retrouve à partir de 1955 au moins à la direction de l’importante région spéciale de Xinxiang, le grenier à blé du Henan, qu’il place à l’avant-garde du mouvement de collectivisation. Il a su conserver cette position pendant vingt-trois ans en conduisant avec une égale énergie des politiques complètement différentes. Ainsi contribua-t-il en 1958 à ériger en modèle national la fameuse commune populaire de Qiliying avant d’appliquer par la suite une politique rurale très souple. La tendance générale à pourvoir d’une légitimité locale les organes de pouvoir institués à l’issue de la Révolution culturelle, et surtout la confiance de Liu Jianxun (劉建熏), le dirigeant du Henan, expliquent l’ascension ultérieure de ce cadre local efficace et discipliné dans sa province (vice-président du comité révolutionnaire du Henan depuis janvier 1968 et secrétaire du comité du Parti depuis mars 1971, il en reste le numéro deux pendant plus de six ans) et même au Centre, puisque Geng Qichang a été élu en 1969 membre suppléant et en 1973 membre de plein droit du C.C. Son élimination en octobre 1977 a sans doute été causée par l’attitude répressive qu’il adopta lors des troubles du printemps 1976, et par l’affaiblissement du pouvoir de Liu Jianxun. Elle marque les limites, pour un dirigeant local, de l’opportunisme politique dans un régime en proie à des conflits de pouvoir incessants.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article181933, notice GENG Qichang 耿起昌 par Jean-Luc Domenach, version mise en ligne le 25 octobre 2016, dernière modification le 25 octobre 2016.

Par Jean-Luc Domenach

SOURCES : Outre WWCC, voir : Biographical Service, n° 1620. — Henan ribao (Quotidien du Henan), 1956-1958. — Ming bao, 6 novembre 1977. — RMRB, 1958-1964 et 1971-1976. — Zhonggong yanjiu (Études sur le communisme chinois), 1971/4, pages 11-12 ; Zuguo (La Patrie), juin 1971.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément