MEUNIER Louis , dit Carpeaux

Par Annie Pennetier, Claude Pennetier

Né le 28 décembre 1920 à Nanterre (Seine, Hauts-de-Seine), exécuté sommaire par les troupes allemandes le 20 août 1944 à Nanterre ; fondeur ; militant communiste ; résistant FTPF.

Fils de René Henri Meunier, enleveur de boîtes et de Juliette Renée Fisseux domiciliés 50 rue du Laboureur à Nanterre, Louis Meunier était marié à Nadine Jeanne Bougas, vendeuse. Il ne connut pas son fils Louis René né le 29 décembre 1944.Louis Meunier, domicilié 30 rue de Chevreul dans sa ville natale, travaillait comme fondeur dans une entreprise de Courbevoie 200 boulevard Saint-Denis.Il ne s’y présenta pas du 6 avril au mois d’août 1944.
Jeune communiste de Nanterre, il participait au groupe de résistance FTPF Compagnie Germinal secteur ouest de la région parisienne, avec son père René et sa femme Nadine ( née le 7 novembre 1920 à Mers, Loire-et-Cher), son agent de liaison.
Les actions de cette compagnie indiquées dans son dossier statut sont l’incendie d’un garage de l’organisation Todt à Sceaux en juillet 1943, l’attaque à la grenade d’un détachement allemand à l’Odéon à Paris le 5 octobre 1943, le déraillement d’un train allemand sous un tunnel à Coulommiers le 9 juin 1944, l’explosion d’une voiture allemande à Nangis le 5 juillet 1944 et une embuscade à Ris-Orangis le 19 juillet 1944 qui tua un officier allemand.
Louis Meunier participa à la reprise de l’hôtel de ville de Nanterre le 20 août 1944 mais un groupe de soldats allemands revint, trouva une arme sur lui et l’emmena, tout en le frappant, à la caserne des pompiers, boulevard du Nord. Ils l’exécutèrent sommairement contre le mur car il avait refusé de retirer le drapeau français accroché à la tour de la sirène.
La population lui rendit un dernier hommage, une foule nombreuses assista à ses obsèques le 25 août.
L’ancien maire et conseiller général de la Seine Raymond Barbet venait d’installer le Comité local de Libération.
Louis Meunier fut reconnu Mort pour la France le 15 décembre 1944. Il a été homologué lieutenant FFI le 14 mai 1946, services FTPF reconnus du 1er juin 1944 au 20 août 1944, et IR interné résistant le 13 mars 1962. Il a obtenu la Croix de guerre avec palme et la carte CVR le 27 décembre 1955.

Un plaque à l’endroit de son exécution a été apposée à l’entrée de l’actuelle Agora de Nanterre. Le nom de Louis Meunier a été donné à la rue du Laboureur et figure sur le monument aux morts de sa ville.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article181222, notice MEUNIER Louis , dit Carpeaux par Annie Pennetier, Claude Pennetier, version mise en ligne le 1er juin 2016, dernière modification le 6 mars 2019.

Par Annie Pennetier, Claude Pennetier

SOURCES : AVCC Caen, 21 P 99741, 21 P 597219 . — L’Éveil de Nanterre 1er septembre 1944. — Témoignages.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément